Petit Robert

Dictionnaire de médecine

Fondation Yves Cotrel
Glossaire

Colonne vertébrale

Juin 2000

du latin « columna » : colonne. Tige osseuse articulée qui soutient l’ensemble
du squelette des vertébrés (chez l’homme, 33 vertèbres)

Flammarion -1989

synonyme : rachis
Ensemble constitué par l’empilement des vertèbres cervicales, dorsales et lombaires, du sacrum et du coccyx.

Cyphose

Juin 2000

du grec « kuphôsis » : bosse). Déviation de la colonne vertébrale avec convexité postérieure.

Flammarion -1989

Incurvation du rachis dorsal à convexité postérieure (morphologie normale). Désigne communément l’hyper-cyphose dorsale ou cervico-dorsale, où la verticale abaissée du pavillon de l’oreille ne coupe plus le tronc à mi-distance des plans antérieur et postérieur.

Iliaque

Juin 2000

du latin « iliacus » ilion. Relatif aux flancs. Os iliaque : chacun des deux os formant, avec le sacrum, le bassin osseux.

Flammarion -1989

Qui se rapporte aux flancs. Qui est proche de l’os ilion.

Lordose

Juin 2000

du grec « lordosis » : voûte. Courbure (normale) de la colonne vertébrale lombaire ou dorso-lombaire, à concavité postérieure.

Flammarion -1989

Incurvation rachidienne à convexité antérieure : il existe normalement une lordose lombaire et cervicale.

Sacrum

Juin 2000

« os sacré » : parce qu’il était offert aux dieux dans les sacrifices d’animaux. Os formé par la réunion des 5 vertèbres sacrées à la partie inférieure de la colonne vertébrale, articulé avec le coccyx.

 

Flammarion -1989

Incurvation du rachis dorsal à convexité postérieure (morphologie normale). Désigne communément l’hyper-cyphose dorsale ou cervico-dorsale, où la verticale abaissée du pavillon de l’oreille ne coupe plus le tronc à mi-distance des plans antérieur et postérieur.

Scoliose

Juin 2000

du grec « skoliôsis », de skolios : tortueux. Déviation de la colonne vertébrale dans le sens transversal.

Flammarion -1989

Incurvation latérale habituelle ou permanente du rachis. On distingue les scolioses non structurales, dites posturales (par inégalité de longueur des membres inférieurs, ou attitude antalgique, par exemple) qui ne s’accompagnent pas de rotations des corps vertébraux et qui ne persistent pas en position couchée et les scolioses structurales où une rotation des corps vertébraux s’ajoute à l’incurvation latérale du rachis et qui persistent en position couchée. Le sens droit ou gauche de la scoliose est celui vers lequel est orientée la convexité.

Idiopathique

Juin 2000

de « idiopathie » maladie qui existe par elle-même ou dont la cause n’est pas connue.